La lettre N°7 de Juin 2020. NE REVONS PLUS, CHANGEONS LES MENTALITES, PENSONS TOUS AUX ENFANTS EN PREMIER.

Prenez de la hauteur.
Être éducateur en petites catégories est un un don humaniste.
Soyez adultes, Mesdames, Messieurs….
La noblesse de la pensée, le désintéressement, la loyauté, le courage doivent vous porter.
Les écoles de football doivent rester un sanctuaire inviolable où vos querelles, vos velléités et vos égos d’adulte ne pénètrent pas…

Quelques convictions mais beaucoup d’interrogations…
Je ne sais rien, mais je ne suis pas contre en savoir plus.
Cette conception de l’entraîneur n’est pas une conception.
Elle est la réflexion sonore de notre reflet, et c’est nous, toi, moi, les autres, qui en dessinons les contours à chaque mot, chaque note, chaque son.
Décidons de prendre du recul sur tout cela, et posons la question essentielle:
Mieux vaut il être, ou avoir?
Pour vous, mieux vaut il être ou avoir?
Vous avez 4 heures…

Un travail d’équipe, pour faire aimer le foot et prendre et donner du Plaisir

Entraîner c’est beau, Entraîner c’est collectif

Entraîner des Jeunes demande une grande préparation, savoir ce que l’on veut faire passer comme message.

Entraîner des Jeunes, c’est observer, écouter, démontrer, faire répéter et questionner.

Vous me direz mais ce sont les mots, les verbes des formations FFF. Oui et c’est très bien.

L’éducateur se forme, il garde sa conception, mais les formateurs des modules proposent une structure, une méthodologie et chacun va se retrouver plus fort avec ses idées et un cadre dans lequel il va pouvoir les faire partager. Faire jouer son équipe n’est jamais simple, mais beaucoup plus facile à réaliser pour gagner face à une équipe meilleure que la sienne, que de vouloir gagner sans vouloir jouer.

La compétition ne doit pas prendre le pas sur la Formation, le Jeu doit rester prioritaire face à l’enjeu. Les joueurs plus intelligents, le seront encore plus avec des éducateurs qui travailleront sur la durée et en équipe. Travailler en équipe c’est avoir un discours commun issu d’un Projet Sportif. La compétition fait partie d ela Formation en ce sens qu’il va permettre de mesurer les progrès individuels eet collectifs. Perdre une rencontre est un bien pour mesurer les améliorations à avoir. Gagner une rencontre est un objectif avec une manière de le faire et la mise en oeuvre collective d’enchaînements préparés les semaines et les mois auparavant.

Le changement ce sera, sur les comportements des uns et des autres, la crise COVID-19 doit nous apprendre à tout mieux relativiser, le Football sera gagnant si TOUS EDUCATRICES, EDUCATEURS, DIRIGEANTS, PARENTS et JOUEURS prendront du Plaisir par le JEU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *