LE PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE POUR TOUS DES LE 10 AOUT?

A partir du 10 août, le Pass sanitaire va t-il devenir obligatoire à partir de la première personne présente dans une enceinte sportive?

LA LIGUE LAURAFOOT incite les licenciés de plus de12 ans à se faire vacciner

La Hotline pandémie de la Fédération Française de Football a envoyé un message ce jeudi matin à tous les présidents de Ligue et de District concernant l’application du Pass sanitaire dans le football amateur. Si l’instance fédérale reprend le tableau du Ministère des sports – sortie ce mercredi matin – elle informe aussi sur le projet de loi qui est actuellement débattu à l’Assemblée nationale et au Sénat ainsi que sur le processus législatif (voir ci-dessous).

Si des amendements sont étudiés par les députés et les sénateurs, « le projet de loi, dont vous trouverez les étapes législatives ci-dessous, prévoit que le Pass Sanitaire s’appliquera à tout le monde (joueurs, organisateurs, spectateurs) dès la 1ère  personne présente dans une enceinte sportive ». Cela veut donc dire que tous les joueurs, membres de staff, dirigeants, arbitres ou encore délégués de match devront être en règle avec ce Pass sanitaire à partir du week-end des 14 et 15 août.

Attention ! Jusqu’à la promulgation de cette loi au mois d’août, la jauge reste de 50 personnes mais il faut comprendre toute personne qui n’est pas salariée de l’association. Contacté le Ministère des sports nous a confirmé que « sont concernés par le Pass sanitaire : les pratiquants, encadrants, juges et arbitres à ce stade »

Ce qui semble vouloir dire: – » Tu veux jouer au football, tu dois avoir le Pass Sanitaire ».

Le Pass sanitaire ne s’applique pas (encore) aux 12-17 ans

Cela concerne les championnats nationaux – avec le début de la saison le vendredi 6 août en National 1 et le samedi 7 août en National 2 – mais aussi le premier tour de la coupe de France qui va se jouer à partir du dimanche 15 août dans certaines Ligues puis les 22 et 29 août. Ce sont donc plus de 7 000 clubs qui vont devoir mettre en place ce Pass sanitaire au mois d’août … avant toutes les autres en septembre pour la reprise des championnats.

Le Pass sanitaire ne sera pas obligatoire pour les jeunes de 12 à 17 ans jusqu’au 30 septembre. « Il est essentiel de rappeler à tous l’impérieuse nécessité de se faire vacciner au plus vite, si nous voulons garantir une rentrée sportive la plus sereine possible » rappelle également la FFF.

Les clubs de football soucieux de la LIBERTE de chacun doivent quand même inciter TOUS leurs joueuses et joueurs à se faire vacciner, même les dirigeants, éducateurs, arbitres, bref les acteurs du football doivent répondre à la question: SI JE VEUX JOUER, EDUQUER, ARBITRER, ACCOMPAGNER je dois avoir mon Pass Sanitaire.

PAS DE PASS = PAS DE PASSES = PAS DE JEU

Toutes les précisions de la FFF nous seront communiqués au mois d’Août.

NOS CENTRES DE FORMATION ET LEURS CRITERES D’EFFICACITE

« Une démarche constante d’évolution, d’analyse et d’optimisation »

criteres-defficacite-de-scentres-de-formation

Un document de 86 pages que vous trouverez ci dessus, un document novateur pour mieux connaître les critères d’éfficacité de nos 36 centres de Formation, comment mieux se rendre compte de la valeur de nos centres, et mieux comprendre certains choix…

FORZA ITALIA

L’Italie de MANCINI mérite ce titre, elle a montré un projet de jeu supérieur aux autres.

Nous sommes déçus, par l’élimination des Bleus, aux tirs aux buts face à la Suisse, je ne reviendrai pas sur notre équipe, qui a manqué de justesse, de solidarité et de qualité simplement.

L’EURO 2020 disputé en 2021 a mis en avant des nations qui ont montré de la philosophie dans leur jeu et surtout un Projet de jeu. Il y a eu un nivellement des valeurs, un grand nombre de matchs ont été joué avec des prolongations, voir de tirs aux buts. L’équipe, le collectif a été mis en avant par rapport à des groupes qui avaient de la détermination, une envie plus forte, un projet commun collectif passant avant les individualités.

L’ITALIE Championne d’Europe a été la plus brillante, montrant de la qualité offensive puis défensive, et du Jeu. Les joueurs issus de très nombreux clubs, et pas des plus connus ont su aller chercher le sacre, aller à la conquête du titre. Le sélectionneur a montré ses choix et la pertinence d’une longue série d’invincibilité, avec les siens, son staff (très nombreux) a suivi avec un objectif de gagner ils ont réussi TOUS ENSEMBLE.

Le Danemark, après ce premier match terrible avec le malaise de Christian ERIKSEN, a traversé bon nombre d’épreuves dans cet Euro, et ce ne sont pas des Anglais qui vont leur faire peur. Andreas Christensen, qui retrouvera certains de ses coéquipiers de Chelsea à l’occasion de la demi-finale contre l’Angleterre, s’est exprimé ce lundi : « J’ai l’impression que nous avons les qualités pour jouer contre n’importe qui. Collectivement, l’Angleterre n’est pas beaucoup plus forte que nous. » Le Danemark a séduit l’Europe, la qualité collective et la puissance de ses joueurs. Bravo à cette équipe, Christian Eriksen est sorti de l’hôpital le 18 juin 2021, six jours après son malaise cardiaque sur la pelouse du Parken Stadium de Copenhague, en pleine rencontre contre la Finlande. Il s’est fait implanter un défibrillateur sous-cutané. La fédération de football danoise a annoncé son départ de l’hôpital, et déclaré qu’il allait « rentrer chez lui pour passer du temps avec sa famille« 

L’Espagne perd contre l’Italie aux tirs aux buts, l’Espagne a montré un solide collectif mais Moratta était trop seul devant, il a réalisé une belle campagne européenne, le milieu avec Dani Olmo une individualité dans un collectif, ce joueur a séduit bon nombre de coachs et de joueurs tout au long de ses apparitions avec la Roja, Busquets a joué avec ses qualités mais fut un stabilisateur, un grand frère qui rassure.

L’Angleterre enfin a plu jusqu’à sa finale raté, en abandonnant ses qualités, et pourtant je pense qu’avec notre pays la France elle avait les meilleures individualités: Grealicht, Foden, Mount, Saka, Rashford, Sterling c’est impressionnas quand ca joue. Le sélectionneur n’a pas hésité à sortir des joueurs qui venaient d’entrer, des situations controversées, mais qui font partie du jeu et qui montrent qu’il a pu faire des erreurs dans ses propres choix.

Les déceptions sont nombreuses quand même avec la France, la Belgique, les Pays Bas, l’Allemagne et bien sur le champion sortant le Portugal.

Bravo à nos amis italiens et bonnes vacances à tous.

INSCRIPTION AEF 92 Saison 21-22

https://app.joinly.com/app/member/web-site/60e3521fd89c0a0006bafb99

En cliquant sur le lien ci-dessus, vous accéderez directement à l’application permettant un inscription rapide avec le formulaire et un paiement en ligne.

La cotisation est de 15€ annuel. L’adhésion au Groupement des Educateurs de Football (GEF) est de 3€. Pour un total de 18 euros rejoignez en même temps d’Association des Educateurs de Football et le GEF (branche de défense des Educateurs).

L’AEF92 au service des éducateurs pour les aider à progresser.

Arsène WENGER Directeur du développement du Football Mondial à la FIFA

Les huit objectifs de la consultation

1.- Planifier et construire le football de demain avec l’ambition d’améliorer son niveau au plan international.
2.- Organiser des compétitions à enjeu pour les supporters sans ajouter de dates au calendrier actuel, voire en ré‐ duisant leur nombre, pour le football masculin et féminin.
3.- Mettre les facteurs sportifs au premier plan pour donner à chaque pays et chaque talent une opportunité.
4.- Influer sur l’équilibre compétitif à l’échelle mondiale.
5.- Améliorer l’expérience des joueurs et des supporters.
6.- Superviser et protéger le bien-être ainsi que la santé des joueurs.
7.- Préserver l’équilibre compétitif mondial du football au niveau des équipes nationales et des clubs.
8.- Examiner les Lois du Jeu, leur adaptation et leur influence sur l’évolution du sport et l’introduction de nouvelles technologies.

FIDELISATION DE NOS JOUEURS

Afin de pouvoir conserver ses effectifs, chacun à ses idées, le magazine VESTIAIRES vous en propose pour permettre aux équipes de bien repartir sur la prochaine saison sportive.

10 idées pour limiter la fuite des licenciés la saison prochaine
 
1- MAINTENEZ DES SÉANCESAvoir conservé du lien avec ses licenciés même à distance pendant les confinements, et à présent maintenir coûte que coûte une activité adaptée aura été une base forte pour montrer que le club reste présent et s’adapte. Un effort à poursuivre en cette fin de saison ! 
2- OCCUPEZ LE TERRAIN CET ÉTÉIl paraît indispensable de proposer un maximum de pratique en juillet et août ! L’objectif sera d’occuper le terrain en organisant des stages au format adaptable, ouverts aux licenciés ou non, à coût réduit, en sortant du stade pour aller à la rencontre des futurs licenciés.
 3- OFFREZ UN CADEAU EN PLUSLe coût de la cotisation se pose dans tous les clubs… Entre ceux qui envisagent un geste et d’autres qui ne peuvent pas se le permettre, le bon compromis est peut-être de maintenir le prix, mais avec un cadeau en plus pour le licencié : équipement, accessoire ou activité. 
4- DIVERSIFIEZ VOS PRATIQUESC’est une tendance que la crise sanitaire a accélérée : la diversification des pratiques trouve de plus en plus sa place dans les clubs. Les sections Futnet, foot en marchant, e-Foot ou footgolf représentent une opportunité d’attirer des publics différents, donc de nouveaux licenciés.
 5- RELANCEZ LA CONVIVIALITEIl semble essentiel de raviver ces moments de convivialité qui ont tant manqué. Pourquoi ne pas organiser à la rentrée des stages ou journées de cohésion pour chaque catégorie, en les communiquant dès à présent afin de donner envie aux licenciés de reprendre. 
6- SOLLICITEZ LES MEDIAS LOCAUXVous avez de nouveaux éducateurs ? Votre site Internet a fait peau neuve ? Un événement à annoncer ? C’est le moment de faire valoir (et faire savoir) vos atouts. Pour ce faire, le bulletin municipal et la presse locale restent des valeurs sûres pour optimiser l’attractivité du club ! 
7- ORGANISEZ DES COMPÉTITIONSAutre manque ressenti et non des moindres : la compétition… Pour y pallier, beaucoup mettent en place des challenges et jeux permettant d’apporter un peu de sel à la pratique. Citons les tournois de tennis-ballon, des golf foot ou autres circuits techniques chronométrés.
 8- INVESTISSEZ LES ECOLES
Établir des ponts avec les établissements scolaires s’avère souvent efficace pour booster les licences. Certes les vacances arrivent, mais il n’est pas trop tard pour mettre en place de la pratique à l’école, entre midi et deux par exemple. Et donner envie aux jeunes de suivre le coach jusqu’au club ! 
9- DISTRIBUEZ DES FLYERS 
C’est rétro, “bateau”, pas très écolo, mais ça marche (encore)… Imprimer des flyers et s’attacher à les distribuer dans les boulangeries, coiffeurs, bureaux de tabac ou autres lieux à fort passage, ainsi que les boîtes aux lettres, peut permettre d’attirer quelques licenciés !
 10- OFFREZ UN ALBUM NUMÉRIQUE
La saison a beau avoir été tronquée, vos dirigeants possèdent surement des centaines de photos. Pourquoi ne pas les classer par catégorie, puis réaliser un montage avant de les envoyer à chaque licencié ? Un bon moyen de donner envie de se projeter sur la prochaine…

L’INTELLIGENCE COLLECTIVE ou PLUS FORTS A PLUSIEURS QUE SEUL

Dans le numéro 100 du magazine VESTIAIRES à la page 15, un court article de PAULE BOFFA-COMBY, experte en leadership explique la force du collectif.

Aussi bien sur le management des joueurs que de son propre staff, la Harvard Business Review qui a commandé l’article initial, la réflexion à plusieurs est plus forte que la réflexion d’un seul, fut-il le meilleur.

« En 2004, l’économiste américain James SUROWIECKI affirmait déjà dans « the wisdom of crowd »: »Personne n’est plus intelligent que tout le monde ». Egrénant de nombreux exemples, il démontrait ainsi qu’une communauté réunie trouvait des réponses plus pertinentes que la plus brillante des personnes qui la composait(…)

Pour cet économiste cela repose notamment sur deux leviers:

1. une réelle diversité des personnes et des points de vue;

2. l’indépendance des acteurs, c’est à dire la capacité donnée à chacun d’exprimer son (réel) point de vue sans ressentir de pression à se conformer, ni risquer d’être jugé. Avec pour règle l’écoute du point de vue de l’autre – et la capacité de savoir lire et prendre en compte ce que les autres pensent – comme condition d’un échange constructif et de décisions performantes. Dès lors le rôle du leader est particulièrement déterminant: il n’est plus celui qui sait, mais celui qui permet à l meilleure réponse d’émerger: il doit, plus que jamais, attribuer une large partie son temps et de son attention à créer ce lien et à l’entretenir.

Car le collectif ne se décrète pas. I s’impulse, s’apprend, mature, se construit progressivement, dans la durée. Ainsi l’intelligence collective (…) est le fruit de relations et d’interactions entre ses membres, leurs histoires, leurs expériences, leurs savoirs, leurs compétences, leurs points de vue….

Afin que l’alchimie fonctionne, il faut que trois conditions soient réunies:

UNE DIRECTION COMMUNE

UN CADRE CLAIR ET PARTAGE

UNE AUTORITE RECONNUE DE TOUS capable de faire respecter, le cas échéant, cette direction et ce cadre.

Je vous laisse à chacun le soin de bien réfléchir en quoi ces principes peuvent vous aider à mieux avancer ensemble dans vos différentes structures.

LE DEVELOPPEMENT D’UN CLUB PASSE PAR UNE BONNE FORMATION DES JEUNES

Pep Segura

Ancien manager général du FC Barcelone, mais aussi directeur technique de l’Académie du Liverpool FC (2009-2012), Pep Segura a presque tout connu au sein du club catalan et est l’un des grands artisans du renouveau de l’académie des Reds.

Il nous présente sa vision du rôle de directeur sportif, mais aussi  l’importance économique et sportive de la formation des jeunes, dans un club professionnel.

Pourquoi la formation des jeunes est essentielle dans le processus de développement d’un club ? 

Le travail réalisé dans un centre de formation représente un gros travail de fond, mais il est vital pour que le club soit performant sur deux plans qui sont essentiels :  le plan sportif et le plan économique. La capacité du club à pouvoir former des joueurs pour l’équipe première représente donc une double valeur ajoutée, même si cela représente au départ un investissement important.

Néanmoins cet investissement renforce les racines de ce club et assoit sa place au sein de la société, de sa région et de la ville qu’il représente, puisqu’en formant les jeunes de la région il va aussi, nouer une relation de proximité avec la population. Aussi, ce travail de formation est applicable à n’importe quel club dans le monde et représente, de mon point de vue, un axe essentiel de développement pour chaque club.

Lors de mon passage à Liverpool, nous avons commencé à travailler sur le développement de l’école de football. A mon arrivée, celle-ci n’était pas compétitive et jouait surtout un rôle social où les enfants s’entraînaient et jouaient pour le plaisir de jouer avec le maillot de Liverpool, mais presque rien n’était réellement structuré.

« Le travail réalisé dans un centre de formation représente un gros travail de fond, mais il est vital pour que le club soit performant sur deux plans qui sont essentiels aujourd’hui: le plan sportif et le plan économique »

Cependant, l’évolution des clubs en tant que sociétés anonymes et l’importance d’être rentables, a conduit la plupart des clubs anglais y compris la Premier League, à mettre en place un cahier des charges à respecter afin d’obtenir les subventions nécessaires. Parmi ces critères, le développement des académies et des structures de formation devenait un enjeu important pour la Premier League, car elle calculait le montant des subventions sur la base du nombre de critères validés.

Aussi, plus les clubs investissaient dans leurs académies, plus ils étaient aidés financièrement par la Premier League. On comprend donc bien toute l’importance accordée à la formation par les clubs et la premier League. D’ailleurs, aujourd’hui, si un club veut gravir les échelons dans les championnats, que ce soit en France, en Angleterre ou en Espagne, une des conditions les plus importantes à remplir, au-delà des résultats de l’équipe première, est garantir sa capacité à investir dans ses structures de formation.

Ici, quand nous parlons de structures de formation, nous parlons bien de tout ce qui peut être mis en place, pour favoriser la progression du footballeur en termes de moyens humains et matériels. Tout le monde, aujourd’hui, dans la plupart des pays, est convaincu qu’il faut parier sur la formation des jeunes, comme un moyen de renforcer le club.

Les 10 conclusions majeures du « Rapport d’évaluation comparative de la FIFA : football féminin »

Beaucoup a déjà été fait, il en reste encore plus à faire.

Voici une synthèse d’un rapporteur qui analyse le développement et la professionnalisation du foot féminin de haut niveau.

• 1.- Pour les championnats où au moins 80 % des clubs participants ont mis en place des structures pour le football féminin de jeunes, l’équipe nationale se situe en moyenne à la 13e place du Classement mondial féminin FIFA/Coca-Cola, contre la 28e pour les autres.

• 2.- Dans les championnats qui ont mis en place un système d’octroi de licences aux clubs ainsi que des mesures de contrôle financier, la proportion de clubs à l’équilibre ou enregistrant des bénéfices est plus importante (36 % contre 32 %) et les revenus des clubs sont en moyenne plus élevés (0,9 million de dollars contre 0,3 million / 0,73 M€ contre 0,24 M€).

• 3.- Dans 65 % des championnats ayant participé à l’enquête, les équipes dirigées par les entraîneurs les plus qualifiés ont obtenu de meilleurs résultats que les autres, soulignant l’importance de la formation et du développement des entraîneurs dans le football féminin.

• 4.- Les clubs qui ont accès à davantage d’installations de plus grande qualité dominent les autres clubs de leur championnat. La moitié des équipes qui ont rem‐ porté leur championnat lors des cinq dernières années étaient celles qui avaient un accès standard à davantage d’installations de meilleure qualité, contre seule‐ ment 23 % pour les autres clubs.

• 5.- La retransmission du football féminin sur les plateformes traditionnelles et numériques constitue une possibilité de croissance significative, les droits de diffu‐ sion représentant actuellement en moyenne 6 % des revenus des clubs et 18 % de ceux des championnats.

• 6.- Les équipes proposant des abonnements annuels enregistrent des fréquentations supérieures à la moyenne (1 400 contre 1 000) et génèrent plus de revenus (0,8 M$ contre 0,3 M$ / 0,65 M€ contre 0,24 M€).

• 7.- Les clubs ayant une stratégie écrite pour le football féminin ont tendance à générer des revenus plus élevés (0,6 M$ contre 0,3 M$ / 0,49 M€ contre 0,24 M$), à disposer d’un plus grand nombre d’installations pour leur équipe première, ainsi qu’à enregistrer de meilleures fréquentations (1 400 spectateurs contre 700).

• 8.- Les championnats qui négocient les droits de diffusion de manière exclusive génèrent, en moyenne, 0,7 M$ (0,57 M€) de revenus, contre seulement 0,1 M$ (81 700 €) pour les autres.

• 9.- Dans le cadre du sponsoring, 72 % des clubs ont indiqué négocier certains de leurs contrats en la matière uniquement pour leur équipe féminine. Ces clubs enregistrent en moyenne des revenus cumulés et de sponsoring plus élevés.

• 10.- Les clubs qui génèrent le plus de revenus (plus d’1 million de dollars / 817 000 €) en obtiennent plus de la moitié via le sponsoring, tandis que la proportion est de moins d’un tiers pour les autres.

FIFA (Fédération Internationale de Football Association), communiqué du 26/05/2021

LE SOURIRE DES ENFANTS DE COLOMBES

FELICITATIONS A LA MAIRIE DE COLOMBES ET LE SERVICE ENFANCE pour la journée du Mercredi 27 Mai au stade Charles Péguy. Un tournoi des centres de loisirs de la ville parfaitement bien organisé par Stanislas GROS et son équipe a permis de retrouver le terrain de football et des maillots dessinés par les enfants aux couleurs des équipes d l’euro qui va débuter.

De nombreuses célébrités ont soutenu cette opération par leurs présences, Pierre FERRACCI, le Président du Paris FC accompagné par Quentin RAUZIER, Steven NZONZI et Smaïl BOUABDELLAH, Patrick CHAIMOVITCH le maire de Colombes était très ému de voir tous ces visages heureux, ces enfants souriants tout au long de la journée. Les équipes pédagogiques des centres de loisirs, des différentes écoles, avec calme, bienveillance, bonne humeur ont animé avec brio la journée. De nombreux joueurs avaient fait parvenir des maillots pour une tombola qui a fait des heureux, SaÏd ARAB, Ludovic BLAS, Wissam BEN YEDDER, DIAKITE et bien d’autres ont permis aux heureux gagnants d’avoir un autre souvenir mémorable de la journée.

Elle a gagné le maillot de Ludovic BLS remis par son oncle fidèle colombien.
Stanislas GROS l’organisateur avec Steven NZONZI (Rennes et Champion du Monde 2018.)