COMMENT AMELIORER LE COMPORTEMENT DE L’EDUCATEUR?

Les qualités essentielles indispensables à l’éducateur les plus souvent citées sont:

Préparation de sa séance est différent de prendre une séance sur internet

* la compétence
* l’exemplarité
* la ponctualité


Ces qualités peuvent être améliorées par le travail, la recherche et la communication avec les autres éducateurs de son club.

Un constat est établi que souvent l’éducateur est souvent trop seul, dans tout club qui veut être ambitieux il y aura des adjoints, un suivi des éducateurs les plus jeunes ou les moins expérimentés. Le tutorat est devenu une nécessité et pour l’avoir pratiqué personnellement à de multiples périodes, continuant à le faire auprès de stagiaires BMF et BEF, cette transmission d’observations et de repères simples et terriblement efficcaces sont essentiels. Je garde d’excellents souvenirs que j’ai pu avoir avec deux de mes éducateurs dont j’étais « tuteur » en club, Moussa TRAORE a pu me permettre à moi aussi de progresser en me faisant reflechir à des problématiques que je n’aurai peut être pas appréhender sous le même angle. C’est également le cas avec Raphaël COSMIDIS avec qui c’était un plaisir d’échanger sur la communication et le faire évoluer d’un contexte trop professorale, vers un coaching plus adapté sans rien renier de ses qualités de questionnement, il y a bien à apprendre pour tous, le tutoré et le tuteur.

FRANCOIS MICHEL L’éducateur est exemplaire, rigoureux et bienveillant.

L’adjoint peut être tour à tour un soutien moral (dans les difficultés) ou technicien (conseils à la mi-temps, partage d’expérience, ressenti, composition de l’équipe….)
Parfois l’éducateur est peut-être trop imbu de sa personne, plus d’humilité est alors nécessaire pour être réellement à l’écoute des « bons conseilleurs ». La posture et les mots sont décisifs.
Une meilleure connaissance du groupe est aussi indispensable, ce qui implique une meilleure connaissance de l’individu dans le groupe. Il est nécessaire d’être psychologue pour pouvoir prévenir et pressentir les réactions individuelles et/ou collectives. L’empathie trouve sa pleine place, l’éducateur est ne l’oublions pas dans un rôle social, éducatif, citoyen.
Pour être crédible l’éducateur se doit d’être exemplaire, le premier reproche qui peut lui être adressé est son attitude sur le banc, il devient supporter, c’est l’éducateur du match, il ne laisse pas assez jouer, il souhaite tout contrôler et perturbe les joueurs en les bridant dans leurs expressions, croyant les motiver et les encourager il peut aboutir à une issue inverse en stressant et inhibant ses joueurs.
L’évolution des préconisations en football d’animation avec l’introduction de la « pause-coaching » allait dans le bon sens, elle ne doit pas être abandonnée..
L’éducateur a un rôle public, certains veulent ne rien lâcher et se montrer intransigeant, d’autres ont tendance à donner l’impression de louvoyer, en écoutant faisant preuve d’une empathie appréciée.


Les points communs sont nombreux quel que soit la catégorie du joueur, et les premiers d’entre eux sont liés :
1. La FORMATION de L’ÉDUCATEUR, il faut inciter tous les intervenants à suivre les formations du District et les modules des catégories entraînées.
2. Multiplier les STAGES de RECYCLAGE pour donner un lieu d’échanges aux éducateurs des mêmes catégories, et des données pédagogiques.
3. Multiplier les relais de l’AMICALE DES ÉDUCATEURS, l’Association des éducateurs doit s’impliquer encore plus dans l’aide et le suivi des éducateurs.
4. VALORISER les comportements exemplaires (normaux). Notre trophée U13 va dans ce sens.

Croyez moi, il y a des progrès à faire chez beaucoup d’entre nous mais nous y sommes sensibilisés, c’est comme cela que nous allons avancer, progresser et évoluer positivement.

CHRISTIAN PORNIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.