DES VACANCES APPRENANTES

Immersion avant le confinement au cœur  du stage de football éducatif encadré par l’Académie Diomède dans le cadre des vacances apprenantes à Poissy (Yvelines).

Cet article de Florian Dacheux dans ACTU 78 nous montre l’importance que peut jouer le Football sur des enfants si il est utilisé comme levier pour des apprentissages scolaires et sportifs. Bravo à cet initiative de l’ACADEMIE DIOMEDE et de POISSY

De l’importance de la relation pédagogique pour ancrer des fondamentaux éducatifs.

Réputé pour son savoir-faire en matière de réussite éducative par le football et ses actions pour l’égalité des chances, l’Académie Diomède, fondée il y a douze ans par l’ex champion du monde 1998 et sa femme Delphine, professeure détachée de l’Education Nationale, est intervenue cette semaine pour la seconde fois consécutive à Poissy (Yvelines).

Après une première session en juillet, quatre éducateurs, dont un coach de l’AS Poissy, ont animé un stage de football au Collège Les Grands Champs dans le cadre des vacances apprenantes. Outre des ateliers techniques pour travailler la passe, le dribble et le mouvement, des oppositions en jeu réduit ont eu lieu au quotidien du 26 au 29 octobre. Sans oublier des cours de soutien scolaire et de nombreux ateliers autour de l’aspect péri-sportif.

Le foot comme levier pédagogique

« Le projet est avant tout éducatif, explique Marc Sechaud, le coordinateur de l’académie. Le foot n’est pas la finalité mais le levier pédagogique pour transmettre certaines valeurs et certains codes comme le savoir être. Avec, au centre, la notion de plaisir. »

Encadrés par quatre professeurs de l’Education Nationale, les 42 jeunes filles et garçons, issus des collèges Les Grands Champs, Le Corbusier et Jean Jaurès, ont pu revoir quelques notions en mathématiques, français et anglais, trois matières jugées fondamentales par l’académie Diomède.

« Un stage comme celui-ci doit être le reflet d’une année à l’académie, poursuit Marc Sechaud. On les invite à se fixer des objectifs, en les sensibilisant sur la citoyenneté, la façon de se parler et de recevoir l’avis des autres. Cela participe à la connaissance de soi, la confiance en soi et au vivre ensemble. »

L’atout sport des Grands Champs

En travaillant ainsi sur des aspects transverses que sont le sportif, le scolaire et le social, l’Académie Diomède cultive une certaine quête de sens dans chacune de ses interventions. Une philosophie qui ne pouvait que séduire Sandrine Felquin, la principale des Grands Champs, l’un des collèges les plus sportifs des Yvelines.

« C’est vrai que leur venue ici s’y prête bien, confirme-t-elle. Depuis longtemps, le football et le sport en général représentent pour nous un réel vecteur de réussite. On mise beaucoup là-dessus, à travers nos infrastructures, l’UNSS et nos partenaires. La quasi-totalité de nos élèves font du sport. A l’association sportive, ils pratiquent le hand, le volley, le cross-fit. Nous avons 56 élèves inscrits en section football et nos filles sont mêmes championnes départementales de futsal. »

Des filles que la principale et l’équipe éducative défendent à bras-le-corps.

« L’émancipation des femmes par le sport fait partie de l’un de nos axes de travail dans notre projet d’établissement, ajoute Sandrine Felquin. Nous travaillons avec de nombreuses associations comme Elles bougent. »

Malgré l’annulation de la journée de vendredi par le Rectorat de Versailles en raison du retour du confinement lié à la crise sanitaire, les éducateurs ont globalement pu mener un travail de fond.

Chaque participant est reparti avec un diplôme en main et quelques conseils personnalisés pour la suite de leur orientation scolaire. Des distinctions collectives si chères à Bernard Diomède, l’un des anciens cadres de la bande à Jacquet qui ne cesse d’œuvrer pour une image positive de la France plurielle.

Florian Dacheux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *