SECTION SPORTIVE COLOMBES 92 Jean Baptiste CLEMENT c’est reparti avec les élèves footballeurs

Le terrain synthétique a retrouvé ses élèves de la Section Sportive JB CLEMENT sur le stade Yves du Manoir à COLOMBES.

La séparation a été longue avec les mesures du confinement, et les sourires étaient sur les visages des jeunes joueurs, tous sont maintenant dans le groupe des 4èmes et 3èmes.

M. BAILLY qui a pris la succession de M. PORNIN a effectué sa rentrée avec grand plaisir, le matériel est prêt, pour l’instant il n’y a pas d’accès aux vestiaires, mais le soleil est au rendez vous ce qui n’est pas trop génant. Les mains nettoyées, les tenues enfilées, les ballons commencent à passer d’un pied à l’autre.

Moïse est super motivé, même en l’absence de ses deux potes Souleymane et Enzo qui sont en formation PSC1 avec les formateurs profs d’EPS au Collège.

Hamza est toujours aussi fluide dans ses prises de balle, Noah est heureux de reprendre après avoir été blessé l’an passé, et Ylies est toujours avec sa coupe de David LUIS. Tony a grandi, Luis et Amine sont arrivés, Ismaël et Mohamed sont bien présents pour garder les buts.Ilan et Aymane sont déjà des patrons et conseillent Ibrahima et Issam pour être mieux orientés et mieux réussir la première touche.

La séance est menée avec du rythme et le coach « professeur » insiste sur les déplacements et la simplicité des gestes.

Une-Deux, Triangle, feintes et dribbles, il fait bon vivre ces situations mises en place. La séance est animée conjointement par Aymen qui a une cheville légèrement douloureuse et devient arbitre ou coach adjoint en fonction des moments.

LES JOUEURS DE LA SECTION SPORTIVE DE LA SAISON 2019 / 2020

Dès la fin de la séance avant le bilan de M. BAILLY, les jeunes ont revêtu leurs masques et certains rangent le matériel, d’autres font semblant de ne pas être concernés, ce sont souvent le smêmes qui font la sourde oreille pour certaines tâches, comme dans tous les groupes et tous les clubs.

Daouda, Mikaël, sont déjà les premiers à bien prendre soin du matériel, ils savent que c’est le leur et avec de bons outils on devient de très bons ouvriers, c’est vrai aussi pour le footballeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *